Europe : autorisation du CBG dans les cosmétiques

list Dans: Actualité CBD

L’engouement pour le CBD est grandissant. Son usage est d’ailleurs approuvé en février 2021 en France. Le CBG lui emboîte le pas. L’Union européenne autorise en effet l’utilisation de cette molécule présente naturellement dans le cannabis dans les soins cosmétiques pour ses nombreux bienfaits cutanés.

Qu’est-ce que le CBG ?

Le cannabis contient différentes molécules actives, dont une centaine de variétés de phytocannabinoïdes. Parmi ces molécules, le tétrahydrocannabinol ou THC, réputé pour ses propriétés psychoactives et addictives, ainsi que le cannabidiol ou CBD apprécié pour ses effets relaxants et utilisé sous différentes formes sont les plus connus. Le cannabigérol ou CBG aussi est un autre cannabinoïde d’une grande importance contenue dans le cannabis. Il est présenté comme le précurseur de cette famille de molécules sous leur forme acide. Autrement dit, il se forme en premier dans la plante avant d’être utilisé pour la synthèse du THC, du CBD, du CBN, du CBC et des cannabinoïdes restants. Le CBG demeure ainsi en très faible quantité dans le cannabis mature. Pour un rendement satisfaisant, il faut procéder à son extraction avant la maturité de la plante, et préalablement à la formation des autres cannabinoïdes.


Les bienfaits cutanés du CBG

De nombreuses recherches se sont intéressées aux effets du CBG sur la peau. Ce cannabinoïde serait en mesure de se lier aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde – un système chargé de maintenir l’équilibre de la peau - dans l’épiderme. Cette particularité permet d’améliorer le confort cutané, mais aussi son aspect. En effet :

-          Le CBG est doté de propriétés anti-inflammatoires à l’instar du CBD. Il peut ainsi atténuer les inconforts dus aux maladies inflammatoires comme l’eczéma. Des recherches ont montré son efficacité contre le psoriasis. Il permettrait de réguler la production de kératinocytes, ces cellules qui se reproduisent de manière anarchique à l’origine de l’affection.

-          Le CBG possède également un pouvoir antibactérien. Il est en mesure de réguler la sécrétion de sébum. Ces deux qualités préviennent les poussées d'acné et la prolifération de bactéries à l’origine de l'inflammation des boutons.

-          Le CBG stimulerait aussi le renouvellement cellulaire, ce phénomène est d’un intérêt capital pour lutter contre les imperfections et afficher une peau belle avec un teint éclatant.

-          Le CBG serait aussi un antioxydant. Cette molécule serait alors en mesure de contrer le stress oxydatif, un phénomène qui entraine le vieillissement naturel de la peau. Ainsi par le concours du CBG, la peau reste souple, ferme et jeune plus longtemps.

Le CBG, enfin autorisé dans les soins cosmétiques

Le CBG faisait l’objet d’un vide juridique. Les nombreuses recherches portant sur cette molécule, et qui attestent de ses nombreux bienfaits sur la peau ont finalement poussé l’Union européenne à l’autoriser dans la formulation des produits de beauté. Depuis mai 2021, le CBG figure ainsi sur la liste CosIng (COSmetics INGredients), une base de données regroupant tous les ingrédients cosmétiques soumis à la réglementation européenne. Les informations délivrées par cette liste générée par la délégation Growth sont incontestables et régulièrement mises à jour.

Aux États-Unis, l’utilisation du CBG comme complément alimentaire ou aliments est par ailleurs autorisée. La FDA pour Food and Drug Administration, le service américain chargé de la pharmacovigilance autorise le recourt à toutes les parties du cannabis dépourvu de CBD et de THC. De plus, contrairement à cette dernière molécule, le CBG n’est pas considéré comme un stupéfiant.

Quels sont les autres effets du CBG ?

Le cannabigérol n’est pas uniquement bon pour la santé de la peau.

-          La prise de CBG peut être intéressante dans certaines maladies inflammatoires comme le syndrome du côlon irritable ou la maladie de Crohn.

-          Le CBG donne également de bons résultats face à certains troubles alimentaires. On lui doit en effet l’augmentation de l’appétit par le cannabis, une propriété longtemps attribuée au THC.

-          Comme le CBD, le CBG aiderait à mieux gérer la douleur en modulant la transmission des influx nerveux.

-          Tout comme le CBD également, le CBG agit efficacement contre certains troubles de l’humeur comme l’anxiété ou la déprime.

-          Des études sont également en cours pour valider les propriétés anticancéreuses du cannabigérol. Des recherches sur des souris ont déjà donné de bons résultats contre le cancer du côlon.

-          Les propriétés antibactériennes du CBG en font une alternative contre certaines infections sévères, notamment celles dues à des bactéries à Gram positif comme le staphylocoque doré.

-          Le CBG favorise aussi la dilatation des vaisseaux sanguins. Cette propriété est appréciable en cas de glaucome, une atteinte du nerf optique due à une hypertension oculaire.

-     Le CBG protège également les cellules nerveuses et améliore les symptômes en cas de maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer.


Les produits cosmétiques à base de CBG

L’autorisation du CBG dans les produits cosmétiques est assez récente. Les soins de beauté qui en contiennent sont encore rares. Pour le moment, ils se limitent aux huiles au CBG. Le cannabinoïde est dans ce cas mélangé à différentes huiles végétales aux multiples vertus cutanées comme l’huile de chanvre, l’huile d’olive ou encore l’huile de sésame. L’usage de ce produit est aisé. Il suffit de l’appliquer sur la peau et de le faire pénétrer. Pour des effets optimisés sur la peau, il existe aussi des huiles au CBD et au CBG.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre